Sponsorisez chaque km parcouru

Les participants

Jérémie et Ruben, respectivement de Recquignies et Jeumont (59), ont notamment passé 2 années ensemble sur le bateau Logos Hope, la plus grande librairie flottante du monde avec 400 membres d'équipage et près d'un demi-million de livres à bord. En Europe, dans les Caraïbes, en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie du Sud, ils ont directement expérimenté les nombreux besoins dans le monde et notamment le besoin criant d'éducation pour briser le cercle vicieux de la pauvreté. Couplé à leur goût pour le vélo, 1300km pour les intouchables a pris forme pour la première édition en 2011.

Jérémie Kapitaniuk, 24 ans

“Originaire du Nord de la France, le mode de vie du capitaliste européen m’est bien familier : un p’tit déj avec du pain frais et des choco pops, ma Clio sympa qui tourne à l'essence et un style de vie relax avec le but de pouvoir un jour construire mon propre « chez moi ».

Mais ce voyage de deux ans m’a permis de transformer ma perspective du monde, de retour chez moi je réalise combien mon style de vie n’est pas « la norme ».
La transition du Sierra Leone à Las Palmas m’a bouleversé au point que je méprisais le style de vie de l’Européen moyen… Tant de confort, de droits et de libertés sans en être satisfait ?
Tout cela continue de travailler mon cœur et j’espère ne pas devenir insensible à ces changements. C’est pour cela que je trouve que c’est une excellente idée de sensibiliser les Français aux besoins du monde, afin de faire ce qui est juste et de pouvoir aussi y tirer des leçons de vie.”

Ruben Nussbaumer, 28 ans

“Plus on a de privilèges, plus on a de responsabilités. Mais qu'il est difficile de se rendre compte à quel point on est privilégié en France! Je suis marié depuis 8 ans avec Betsy et nous avons passé trois ans sur le bateau Logos Hope où nous avons beaucoup appris.

Beaucoup d'individus que j'ai rencontré n'auront jamais les même opportunités que j'ai eues. Même avec toute la volonté du monde, ils n'auraient pas la moitié de ce que j'ai, à commencer par aller à l'école pour choisir un travail. J'ai une nature très solitaire et égo-centrée. Pourtant, je sais que j'ai la responsibilité de servir ceux qui m'entourent dans la mesure de tous les privilèges que j'ai. Et ils sont nombreux...”

Florian Meunier, 17 ans

Pendant mes deux séjours humanitaires au Sénégal et en Roumanie j'ai été touché par la pauvreté. Ce fut un vrai choc culturel pour moi mais surtout une remise en question. C'est à ce moment que j'ai pris conscience que dans mon mode de vie, je ne manque de rien. Attiré par le projet de 1300 km pour les intouchables, j'ai laissé mon petit confort pour rejoindre Ruben et Jeremie déjà pour 5 étapes en 2011. Je suis sportif depuis quelques années, alors traverser la France à vélo pour une oeuvre humanitaire m'a vraiment motivé.


Guenaëlle Couret, 22 ans 

Au détour d’un week-end, j’ai rencontré Jérémie. Lequel m’a rapidement parlé de ce projet de voyage qu’ils avaient avec Ruben et Florian : 1300km de vélo pour les intouchables, 15 jours de pédalage pour parler aux français des Dalits et récolter des sous pour les aider. Super, ça à l’air sympa comme idée ! Mais d’abord... C’est qui les intouchables ? Tu me lances le défi de vous accompagner ?! Je suis une fille, je ne suivrais jamais le rythme ! Sauf que... le projet a du sens, les rencontres qu’on fera sur le chemin promettent d’être précieuses... Ok, j’en suis ! 


Nathan Kapitaniuk, 16 ans 

Je suis le "petit" frère de Jérémie, et je me réjouis d'entreprendre ce voyage à travers France et Suisse à vélo pour la cause des intouchables ! Il y a quelques semaines ce projet n’était encore qu’un rêve, mais maintenant que ma participation à ce périple est devenu réalité, je me dis que ça va être super de pouvoir faire autant de vélo pour une si belle cause ! (Je suis très fan de vélo...) Rouler 1300 km pour aider ceux qui sont dans le besoin, il n’y a pas photo, j’y vais! :) Pas besoin de faire le tour du monde pour faire une différence, je suis prêt pour cette aventure!


Sylvain Moser, 26 ans 
Il y a bientôt deux ans, Ruben et Jérémie ont fait halte chez moi en Suisse. C'était leur première traversée de la France à vélo, avec un petit détour par la Suisse... Lorsqu'ils m'ont partagé leur idée de relancer les 1300 km en 2013, je me suis dit que c'est l'événement à ne pas louper! Faire ce voyage et découvrir ce pays voisin en vélo, un rêve! De plus ayant travaillé quelques mois dans l'humanitaire, je me suis toujours posé la question comment puis-je apporter un peu d'aide au plus démunis...! Parcourir ces 1300 km pour sensibiliser Français et Suisses à soutenir ce programme pour les Intouchables me motive totalement... J'y vais!


Raphaël Nussbaumer, 21 ans
“challenge accepted !” Je ne suis pas un grand cycliste, loin de là, le challenge n'est pas facile à relever mais avec une bonne humeur, des amis sympa et une raison valable, pourquoi pas ! 
Je n’ai aucune idée ce que ca represente 1300km, ca parait loin et long, mais étape après étape, j’espère être capable d’arriver au bout. En tant que chrétien, mon appel à aider le pauvre et l’opprimé est très fort. Même si je ne me fais pas d’illusions sur mon influence sur la pauvreté, je veux comme pour la distance avancer étape par étape espérant un jour voir une fin!

Améline Peterschmitt, 21 ans
Les grands voyages a vélo (et avec n'importe quel moyen de transport d'ailleurs!) m'ont toujours attiré, et l'idée de combiner ça avec une action de solidarité internationale me plaît encore plus! J'aime bien le sport et les challenges (même si je n'ai encore tenté un défi aussi fou..!), et je m'intéresse au développement international, particulièrement dans le domaine de l'education. Donc la possibilité de combiner les deux m'a convaincu! J'ai eu l'occasion de voyager en Afrique et de vivre sans le confort quotidien d'Europe, ce qui m'a permis de remettre les choses en perspective et d'apprécier d'autant plus tout ce qui m'a été donné. Je me réjouis de partager cette aventure avec vous!'


Matthieu Ramalanjaona, 26 ans
Il y a encore 1 mois je m'orientais vers des vacances pépère. C'était sans compter sur l'enthousiasme de Ruben ! Je suis vraiment impatient de parcourir ces 1300 km pour ce beau projet. Dans ma vie j'ai eu le choix pour construire mon avenir. Offrir l'opportunité à 2 jeunes Dalits de changer le leur me donne une motivation qui j'espère va m'aider dans cette aventure. Aller à Madagascar en stage il y a 2 ans m'a fait prendre conscience de la chance que nous avons en France, notamment en matière de santé. Cela ne sera pas du gâteau, mais il y a tellement de raisons d'aller jusqu'au bout

Valentin Carminati, 19 ans
Je suis un grand amateur de vélo depuis maintenant quelques années. Quand j’ai entendu parler du projet 1300 km pour les intouchables, il ne m’a pas fallu beaucoup de temps pour me lancer dans ce défi à la fois sportif, mais aussi et surtout humanitaire. Ce challenge va me permettre, à travers ma passion, de venir en aide aux plus démunis. Et c’est ce qui me plaît dans cet événement. Derrière ces kilomètres, il y a un réel but, ça me motive encore plus. Je vois comme point positif aussi de pouvoir rouler en groupe, avec des « inconnus », ce qui va me permettre de découvrir d’autres personnes, toujours à travers une passion. C’est certain que ce projet nécessite une préparation, mais je ne pense pas regretter l’investissement physique que je vais effectuer !

Emma Couret, 20 ans

Quand Guéna et Jérémie m'ont parlé de leur projet j'étais trop enthousiasmée! Mais le temps à passer et entre l'achat du vélo et l'entrainement j'ai fini par me résoudre à ne partir que trois jours... Enfin trois jours de folie j'espère et qui pourront apporter leur contribution au parainage de ces enfants intouchables.
Et puis ,"Celui qui à pitié de l'indigent prête à l'Eternel, qui lui rendra ce qui lui est dû" (proverbes 19v17). Alors, let's go!




Jan van Binsbergen, 50 ans et Gilbert Carlier, 67 ans
Nous serons les ‘belges’ de l’équipée, en tout cas la première étape.
Nous nous connaissons depuis pas mal de temps et avons travaillé ensemble à un grand nombre de projets : fondation d’une église protestante, mais aussi de multiples camps pour les jeunes, donnant à bon nombre d’entre eux de découvrir des valeurs fondamentales de la vie, aussi par le biais du sport. Nous roulons souvent ensemble, et la région de Beaumont-Chimay traversée lors de la première étape n’a pas de secrets pour nous ! Gilbert est un vrai rouleur, Jan à un avantage ‘génétique’ puisqu’il est hollandais d’origine !
Jan : « je connais Ruben et Jérémie depuis deux ans puisque je fréquente ‘Feignies’. Le projet m’avait déjà titillé l’an dernier. Je suis heureux de participer à un bout du projet et espère faire mieux l’an prochain »
Gilbert : « On pourrait dire que ce n'est qu'une petite goutte d'eau dans un océan de besoins. Mais j'aime tout ce qui est fait concrètement et qui se multiplie dans le temps.

L'association allez-retour
L'association allez-retour, organisatrice de 1300km pour les intouchables, a un double objectif comme son nom l'indique:
- allez: proposer au grand public en France des actions concrètes pour répondre à certains besoins de groupes défavorisés à l'étranger.
- retour: mener des actions de sensibilisation à la situation de groupes défavorisés à l'étranger.
Jérémie Kapitaniuk est le président et Ruben Nussbaumer le vice-président d'allez-retour, une association de loi 1901 déposée en sous-préfecture d'Avesne Sur Helpe.